Blog

Le français par amour…

J’ai commencé à apprendre le français par amour :))

Je me souviens très clairement du soir au début de septembre après un long voyage de Moscou quand nous nous sommes garés dans la forêt près de l’océan… Je suis descendue de la voiture, j’ai respiré profondément et je suis totalement tombée amoureuse des Landes!

1.

Pour garder les souvenirs de mon premier voyage dans Les Landes j’ai décidé d’apprendre le français. J’ai acheté des manuels, des CD et j’avais une motivation pour parler français plus vite que possible.

Malgré mes efforts (je lisais des livres dans le métro en rentrant du travail, j’écoutais des CD temps en temps, je répétais des sons en faisant ma gym ….)  je n’étais pas satisfaite de mon français. Quand nous sommes revenus dans Les Landes après un an j’étais mal à l’aise … Je préférais parler en anglais parce que même si j’arrivais bien à poser des question en français je n’arrivais pas comprendre les réponses.

À Moscou je me suis à inscrite à un cours à l’Institut Français et cela n’était pas mal. C’était comme si j’allais à l’école, tout était organisé, trop scolaire, trop commercial,  un peu ennuyeux  et sans énergie.

En fait j’ai changé de méthode d’apprentissage et j’ai trouvé sur internet un cours de français sur skype et aujourd’hui je réalise que j’ai eu beaucoup de chance. J’attendais les leçons avec impatience parce que chaque fois c’était grand voyage virtuel en France…. Avec Françoise on pouvait faire un pique-nique sur la plage en répétant des propositions et des articles, faire du vélo dans la forêt en conjuguant des verbes ou observer des surfeurs sur les vagues en écrivant des pronoms personnels.

Pour apprendre la langue de façon plus efficace il faut que vous sentiez un lien assez fort avec l’endroit, le pays, la culture et avec les gens qui parlent cette langue.

2.

Une fois au milieu de l’hiver à Moscou quand les enfants étaient épuisés  par la vie dans la grande ville j’ai proposé à ma famille de s’installer dans les Landes pour mieux apprendre le français et profiter de la nature.
Grâce au courage de mes enfants, au soutien incroyable de mon mari et Françoise nous avons déménagé à Capbreton.
C’est une petite ville dans les Landes où la culture surf attire des nationalités du monde entier et la culture landaise apporte la chaleur.

Je ne suis pas d’accord avec l’idée que les français ne sont pas accueillants et qu’ils restent  toujours entre eux. Je crois tout simplement qu’ils respectent la liberté des autres. Si tu veux tu peux demander de l’assistance et tu la recevras mais si tu n’en veux pas, personne te dérangera. Les américains et les australiens trouvent cette particularité française très dure mais moi , j’ai grandi au fin fond du nord et j’ai  l’habitude d’avoir de la distance.

C’est vraiment difficile de trouver des gens avec qui nous avons des atomes crochus. Je ne me sens pas toute seule en France quand même
Même si la France me pose plein de petits problèmes  (la bureaucratie et toutes les démarches à faire pour renouveler ma carte de séjour, apprendre du vocabulaire en permanence, aller chez  des medecins etc) j’aime relever ces défis.

Je lisais et j’écrivais en français mais je ne suis pas arrivée à parler  très longtemps. Dès qu’il faut s’adresser à quelqu’un les mots se dérobent.…. Petit à petit ma nature curieuse a gagné. J’étais  devenue journaliste parce que j’avais besoin de trouver la réponse à tout ce qui m’intéresse.

  • Pourquoi à l’école il n’y a pas d’uniforme?
  • Pourquoi les enfants ne vont pas a l’école le mercredi?
  • Comment marche le code de la route et pourquoi j’ai reçu des amendes?
  • Pourquoi les français parlent toujours de nourriture pendant les repas?

En fait, Je pose des questions à n’importe qui, n’importe où et n’importe quand…  Cette habitude me rend service.

3.

J’adore les librairies. Quand j’étais petite je passais des journées pluvieuses dans des bibliothèques ou librairies en me couvrant d’un manteau en laine, j’ai découvert des mondes nouveaux avec des personnages des livres que j’adorais. En France je cherche  des livres français qui me séduisent mais c’est très difficile de les trouver à cause de mon niveau de langue.

Tout d’abord j’ai pris «Les trois mousquetaires» parce que je l’ai lu en russe pendant mon enfance mais en 15 jours je n’ai lu que 15 pages et appris mille mots anciens. ( qu’on n’utilise plus aujourd’hui!)

Mes tentatives à lire des livres différents continuent… parfois je trouve un bouquin qui me plait beaucoup (comme Emmanuel Carrère, par exemple) alors je passe du temps à dévorer les pages…

4.

Je ne sais pas encore si nous resterons ici  à l’avenir ou si nous choisirons un autre chemin mais  je vais bien perfectionner mon français.
Je sais exactement que l’océan est une source de bien-être et de bonheur pour moi. Même si j’ai eu une journée stressante , je vais au bord de l’eau, ou juste regarder l’océan, et tout s’efface !

Mes petits bonheurs sont les moments quand je suis avec qui je veux être et bien plus encore

  • Manger des huîtres avec mes amies à la cabane du Lac d’Hossegor
  • Courir sur la plage au bord de l’eau en écoutant de la musique classique
  • Manger du fromage avec un verre de bon vin
  • Faire du vélo en traversant la forêt de pins
  • Chercher les enfants à l’école et trouver des trésors sous les arbres en rentrant à la maison
  • Jouer au jeux de société avec la famille et les amis lorsqu’il y a une tempête et espérer que notre maison ne s’envole  pas tout de suite comme la maisonette de la petite Dorothee du livre “Le Magicien d’Oz»

Larissa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *